Une escapade à Saint-Jean-de-Luz

Publié le 26 juin 2013
Je suis sûre que ce matin vous étiez toutes dans les starting-blocks, prêtes à dégommer votre carte bleue pour faire la bonne affaire ! Eh oui, c’est le coup d’envoi des soldes ! Alors, après cette journée qui va sûrement être éprouvante (pour moi, faire les boutiques pendant les soldes est une vraie épreuve !), je vous propose de découvrir un petit havre de paix à Saint-Jean-de-Luz, petite ville en bordure de l’océan Atlantique qui a su préserver son authenticité.

C’est un petit hôtel plein de charme, à l’esprit chambres d’hôtes, au calme d’une rue piétonne conduisant à la grande plage, au cœur du centre historique de la vieille ville. Il s’agit de l’hôtel La Devinière. Pour la petite histoire, La Devinière, c’est la maison de Rabelais ; et Rabelais, c’est l’esprit français, et bien sûr un certain art de vivre.
Si cette maison porte aujourd’hui ce nom, ne cherchez pas d’autres raisons.
Ce que j’aime, c’est l’esprit authentique que cet hôtel a gardé avec sa bibliothèque qui invite à prendre son temps, son salon très cosy où est servi le petit déjeuner et ses huit chambres décorées de façon personnelle, aux teintes reposantes et aux meubles d’antan qui content une histoire du temps des maisons de famille. Avec leur terrasse ou leur balcon donnant sur le jardin et les toits de la vieille ville, elles invitent à partager, en quelques heures brèves, mille instants de bonheur.
On s’y sent bien, comme à la maison.

Après un repos bien mérité, je vous conseille de flâner et de vous perdre dans les petites rues de cette charmante petite ville de pêcheur. Arrêtez-vous impérativement à la Maison Adam pour y manger un macaron ou y déguster un chocolat, puis découvrez la boutique de maroquinerie Laffargue et ses célèbres sacs ou ceintures cloutées.
En fin de journée, avant d’aller déguster un bon plateau de fruits de mer dans un des très bons restaurants de la ville, j’adore prendre un apéro sur la place principale en regardant les enfants jouer autour de la rotonde. Je peux vous assurer que vous vous sentirez apaisée par l’ambiance particulière de cette ville.
Par contre, comme beaucoup de villes de la côte atlantique, je vous déconseille d’y aller au mois d’août, c’est vraiment un endroit à découvrir en début d’été ou au mois de septembre, lorsqu’elle a retrouvé son calme !

Chéri, on part quand ?